Article d’Helena DOMLAN

    D’après l’intervention de Stéphane GAULTIER, président de Virdual, lors des journées Crossmédias, le 15 février 2011.


    La société Virdual, spécialisée dans les mondes virtuels 3D et la réalité augmentée, démontre par sa réalisation d’un documentaire sur Le Fort-d’Issy et les combats de 1870-71, les multiples possibilités qu’offre le Cross-Média. Elle propose en effet une approche innovante en s’appropriant les innovations technologiques et nouvelles formes de médiation dans les musées scientifiques et culturels et dépoussiérant le traitement habituel de ce genre d’événement… Cette approche part du constat que les visiteurs d’aujourd’hui sont des utilisateurs multi-écrans. Devant cette logique, il est plus que nécessaire de s’approprier ces usages.

    Cette approche a été adoptée à partir d’un lieu, le fort d’Issy, qui a été reconstitué en 3D, redonnant ainsi vie aux bâtiments. La société Virdual a mis au point un accès personnalisé au contenu. Une écriture Cross Média a été produite en juxtaposant d’un côté un documentaire de 52 minutes avec des applications multimédias interactives, sur deux écrans proposés sur une même borne. Tout est mis en place pour que le visiteur soit actif et découvre le contenu de manière ludique, informative et personnelle : les applications proposées transforment le visiteur en enquêteur qui part à la recherche d’informations pour s’approprier le lieu. C’est une façon innovante de découvrir le contenu et cela permet une connexion entre les générations. La double écriture permet de réunir autour d’un même outil des personnes ayant des profils différents, les enfants étant généralement plus attirés par l’interactivité et les plus grands par le documentaire. Virdual réussit le pari d’allier un programme linaire à l’aléatoire et l’interactivité.

    Partager et découvrir:
    • Print
    • Digg
    • StumbleUpon
    • del.icio.us
    • Facebook
    • Yahoo! Buzz
    • Twitter
    • Google Bookmarks