Parcours scolaires, expériences professionnelles, hobbies, le tout accompagné d’une lettre de motivation manuscrite, avec ou sans photo, les traditionnels CV sont-ils en passe de devenir complètement obsolètes ? C’est la question qu’on peut se poser aujourd’hui en observant la montée en puissance du numérique dans le recrutement. Près de la moitié des sociétés utilisent les réseaux sociaux comme Facebook, Linked in, Viadeo… pour recruter. Pourtant, seulement 37% des candidats s’en servent pour trouver un futur emploi.

    Actuellement, il est donc important d’être présent sur ces réseaux communautaires et de se construire une véritable identité, appelé le Personal Branding ou la E-reputation. Très branchée, cette pratique consiste à faire de soi-même une marque, comme on le ferait pour vendre un produit ou un service, en s’offrant une visibilité sur le net. Il s’agit de devenir le PDG de soi-même, ou de son propre concept, de se faire connaître et de mettre en avant ses atouts pour cultiver sa différence.

    Quelques étapes clés pour bien démarrer :

    1) Se créer un profil sur les réseaux sociaux

    Les plateformes communautaires telles que Viadeo, Linked in ou encore Huzz sont destinées à un usage professionnel. Il est important de compléter minutieusement son profil : son identité, son parcours, ses talents, ses passions, son blog, site ou portfolio autant d’éléments qui pourront augmenter votre visibilité sur le net. L’idéal est d’ajouter des recommandations de collègues ou de supérieurs hiérarchiques. Ces informations sont accessibles à tous les utilisateurs. Il faut donc veiller à ne pas divulguer des données trop personnelles ou intimes (photos de soirées compromettantes, commentaires puériles ou idéologiques ou politiques…) .

    Il est également important d’être reconnu comme « Expert » dans un domaine. Ce positionnement permettra de négocier ses prétentions et d’être davantage sollicité par les entreprises. Avoir une renommée augmente la crédibilité de ses propos.

    2) Développer son réseau, ses contacts

    Il faut être cohérent dans les informations données d’un site à un autre (même parcours, même profession, mêmes dates d’embauche…) pour être crédible. La manière la plus efficace pour augmenter sa visibilité est de participer à des forums ou groupes de discussions dans les domaines qui vous concernent, ceux dont vous êtes « l’expert », ou de poster des liens vers des sites d’autres professionnels. Il existe également un site appelé BranchOut qui est intégré à Facebook et qui permet de lier les qualités du site communautaire de référence à celles des sites d’emploi comme Viadeo.

    3) Devenez actif sur le web : animer un blog sur son domaine

    Le principe des moteurs de recherche comme Google est simple : plus il y a de contenu sur vous, plus vous remonterez dans les pages de résultats. Créer un blog est donc une technique efficace pour vous bâtir une réputation numérique d’expert. Il faut régulièrement alimenter le blog avec des sujets pertinents. Il faut également être en alerte sur l’actualité et se maintenir à la page sur les dernières évolutions techniques et technologiques d’un secteur afin d’alimenter votre réflexion et, plus encore, d’anticiper les changements des secteurs d’activités.

    4) « Surveillez votre profil »

    Ne laissez pas votre profil à l’abandon. A chaque évolution dans votre carrière, veillez à l’actualiser sur l’ensemble des sites sur lesquels vous figurez. Gardez un œil sur ce qui se dit de vous sur le web en tapant vos noms et prénoms sur un des moteurs de recherche. Un autre système efficace : installer une alerte Google sur votre nom, prénom et nom de l’entreprise. Dès qu’un site, un blog ou un article vous cite, vous recevrez une alerte par mail.

    Les réseaux sociaux commencent de plus en plus à s’inscrire dans un univers de recrutement «direct». Jusqu’à présent, ils n’étaient utilisés que pour des «enquêtes» informelles sur les futurs salariés via leurs identités numériques personnelles.

    Partager et découvrir:
    • Print
    • Digg
    • StumbleUpon
    • del.icio.us
    • Facebook
    • Yahoo! Buzz
    • Twitter
    • Google Bookmarks