L’innovation à l’Agence France-Presse (AFP) était une notion présentée lors des interventions des Rencontres Crossmédias 2013 à la Maison de Sciences Humaines organisées par le LEDEN et Paris XIII.

    Une opportunité  pour les étudiants du Master en Création et Edition Numérique de Paris 8 d’établir un dialogue avec Denis Teyssou, responsable du Medialab et de la Recherche à l’AFP.

    Une conversation simple et agréable s’est déroulée autour d’une présentation des plus récentes expériences dans le domaine de l’innovation éditoriale pour l’AFP.

    afp

    Denis Teyssou nous a expliqué le fonctionnement du Medialab qu’il dirige. 

    Une équipe interdisciplinaire composée de six personnes – journalistes, graphistes, ingénieurs et développeurs – dédiée à la réalisation de projets innovants, que ce soit pour la structuration de l’information (extraction de connaissances, annotation de contenus, web sémantique) ou pour sa visualisation (cartographie dynamique en contexte géographique).

    Il faut se rappeler de l’importance de l’AFP en tant que protagoniste du monde de l’information, monde de plus en plus connecté. Le réseau mondial de l’AFP possède plus de 200 bureaux répartis sur 150 pays, ce chiffre témoigne de l’importance des volumes d’informations journalistiques qui circulent chaque jour.

    En réfléchissant à la manière dont il falait gérer ce type de défi, le Medialab explore de nouvelles pistes dans la structuration, la gestion et la visualisation de l’information depuis le début des années 2000 – alors qu’il s’appelait encore «Direction du développement Multimédia».

    L’idée aujourd’hui est de créer des contenus plus attractifs et interactifs dans une approche automatisée, multilingue et multi-écrans ainsi que des applications iPhone ou iPad pour le modèle de la TV numérique contemporaine.

    afp présidentielles

    Comparateur de citations de la présidentielle 2012

    Parmi les innovations présentées au cours de l’intervention de Denis Teyssou, il vaut la peine de  souligner le comparateur de citations de la présidentielle 2012 et le projet de cartographie dynamique d’informations montrant le journal internet AFP en temps réel.

    Celui-ci est un service informatif qui permet au public, dans 5 langues, d’avoir une nouvelle visualisation des évènements. Le dispositif nommé «Earth-News» propose une interface de navigation innovante sur une carte 3D open-source de la NASA. Ce qui permet aux journalistes et consultants du monde entier de récupérer différents articles de l’AFP et leurs coordonnées respectives de géolocalisation.

    Il s’agit d’un « énorme travail de structuration de l’info, grâce à l’enrichissement de métadonnées» comme l’a affirmé Denis Teyssou.

    D’autres applications ont été présentées telles que le Flux Twitter automatique ou le projet GLOCAL pour aider à la recherche et à l’organisation des médias autour des événements.

    Une initiative qui, selon Teyssou, a pour but de classer les contenus en s’appuyant sur une modélisation de la notion d’événement basée sur 4 des 5 «W questions» du journalisme classique : le «What, who, where, when»   (quel type d’événement, qui participe à l’évènement, où se passe l’évènement et quand).

    Le contenu, surtout des photos et vidéos, est organisé par événement et l’application propose à l’utilisateur une interface de recherche et de navigation dans les évènements.

    Envisageant l’avenir du projet, il prévoit également de prototyper la création de communautés en réseaux autour des évènements, ainsi que le partage de contenus par évènement entre médias professionnels ou entre communautés de journalistes participatifs et les médias professionnels.

    Un autre projet attrayant est la plateforme modulaire de traitement multimédia en langue arabe appelée «Samar», celle-ci permet l’extraction de connaissances sur les textes et les transcriptions de vidéos ainsi que la traduction automatique, grâce au moteur de recherche «cross-langues».

    En pensant surtout aux journalistes et à leur travail informatif, le responsable du Medialab nous a aussi présenté «Chrono Lines». Ce projet est financé par l’ANR et labellisé par le pôle de compétitivité Cap Digital et qui a parmi d’autre partenaires Xerox Research, Exalead, et les laboratoires MoDyCo de Paris X Nanterre et Limsi du CNRS.

     «Chrono Lines» sert à la génération de chronologies évènementielles visuelles. L’objectif est simple : la transformation de nombreuses chronologies textuelles que l’AFP diffusent sur tous types de sujets en des objets multimédias. Ceux-ci sont accompagnés de photos, vidéos et graphiques, disponibles sous forme de widgets pour le web et pour les tablettes.

    Un outil notamment indispensable pour aider les professionnels à élaborer des chronologies, en retrouvant les expressions temporelles dans les textes selon des critères temporels et sémantiques.

    Finalement, fut abordé le projet européen Papyrus. Ce projet vise, grâce à un moteur de recherche sémantique, la création d’une bibliothèque numérique dynamique autour des biotechnologies et des énergies renouvelables. Pour pouvoir naviguer alors dans l’histoire des sciences et des techniques en mettant en relation les questions des historiens et des fichiers d’information d’actualité de l’AFP ou de la TV allemande Deutsche Welle.

    L’intervention de Denis Teyssou, Responsable du Medialab et de la Recherche à l’AFP, nous a permis de découvrir les nouvelles visualisations d’informations structurées conçues par l’AFP. Cette agence est reconnue mondialement pour toujours fournir une information rapide et vérifiée. Ces informations qui font l’actualité internationale sont complétées et augmentées en vidéos, textes, photographies, multimédia et infographies.

    Article rédigé par Juan Camilo Morales

    Partager et découvrir:
    • Print
    • Digg
    • StumbleUpon
    • del.icio.us
    • Facebook
    • Yahoo! Buzz
    • Twitter
    • Google Bookmarks